Faute de politique régionale le LPA de Contamine sur Arve dans l’incertitude

Faute de politique régionale le LPA de Contamine sur Arve dans l’incertitude

Le financement des formations qualifiantes qui débuteront à partir du 1er janvier 2017 n’est pas assuré.

Par un courrier du 3 octobre Messieurs Djerbi (Directeur du LPA) et Dijoud (Directeur de la formation continue et de l’apprentissage) on appelé l’attention des conseillers régionaux de la Haute-Savoie : durant l’été le conseil régional a suspendu ses commandes sur les marchés des parcours qualifiants à destination des demandeurs d’emplois.

Le CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et Promotion sociale Agricole) de Contamine sur Arve est particulièrement touché par cette décision pour les formations suivantes :

  • Le BP Responsable d’Exploitation Agricole
  • Le BP Responsable d’Exploitation Hyppique
  • Le BPA Travaux de la Production Animale
  • Le CQP « Agent de remplacement en exploitation agricole »
  • Le CAPA Jardinier Paysagiste / Entretien de l’Espace Rural
  • Le BP Travaux d’Aménagements Paysagers

La formation continue est de la compétence de la région mais pressé de faire des économies Laurent Wauquiez a suspendu la quasi-totalité de ces commandes de formation continue à destination des demandeurs d’emploi. C’est sûr Laurent Wauquiez fera des économies puisqu’il ne fait plus rien, qu’il n’a pas de politiques régionales que ce soit pour la formation continue ou pour le développement économique. Concernant ces deux compétences régionales importantes aucune politique, aucune orientation n’a été présenté depuis le début du mandat il y a 9 mois.

Le LPA de Contamine sur Arve est donc dans l’incertitude dans la mesure où mi-octobre il n’a aucune idée de la façon dont seront financées les formations ci-dessus qui débuteront à compter du 1er janvier 2017 (Pour 2016, c’est l’Etat au travers de Pôle Emploi qui avait déjà dû prendre le relai pour faire face au désengagement de la région). Le financement de la région représente 65% du budget de ces formations, 18 postes salariés (en équivalent temps plein) sont concernés.

S’il est vrai que pour les formations de responsable d’exploitation le retour à l’emploi peut être long dans la mesure où il s’agit d’une démarche entrepreneuriale, cela n’est pas du tout le cas pour les formations de jardinier paysagiste ou de travaux d’aménagements paysagers.
Suspendre le financement de ces formations c’est donc préférer conserver des demandeurs d’emploi plutôt que de les accompagner vers une reconversion réussie.

Je remercie Madame Balso et Messieurs Djerbi et Dijoud pour l’entretien que nous avons eu le 14 octobre, je regrette qu’aucun conseiller de la majorité n’ait pris le soin de répondre à leur demande à commencer par les conseillers régionaux membres du conseil d’administration de l’établissement (Julie Gnuva et Martial Saddier).

Pour ma part, j’interpellerai la Vice-Présidente en charge de la formation lors de la prochaine réunion de commission le 9 novembre prochain. Vous trouverez ci-joint le courrier du LPA ainsi que la copie du courrier déjà envoyé à la Vice-Présidente.

BP : Brevet Professionnel
BPA : Brevet Professionnel Agricole
CAPA : Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole
CQP : Certificat de Qualification Professionnelle

Courrier du Lycée Professionnel Agricole de Contamine Sur Arve : 16-10-03-lpa-contamine-sur-arve-demande-de-rencontre

Courrier envoyé à la Vice-Présidente : 2016-10-15-courrier-vp-stephanie-pernod-beaudon

 

Partager cet article

1 Comment on “Faute de politique régionale le LPA de Contamine sur Arve dans l’incertitude

  1. Le Lycée de contamine sur Arve a de nombreux débouchés sur les savoies et la zone frontalère

    quel gachis,a comparer des Maisons Familiales et Rurales oû le Président du Conseil Départemental,Christian Monteil,favorise beaucoup trop ces structures(il est ancien président National des MFR,et les subventions allouées en haute savoie manquent beaucoup d’équité!!