Né en 1976, ma mère était institutrice et mon père chef d’entreprise. Au moment du lycée, je m’oriente vers un baccalauréat technologique (F1 – usinage, construction mécanique) puis sur une classe préparatoire et je termine ma scolarité par une formation d’ingénieur en apprentissage chez BOSCH Automation (Ex CPOAC, maintenant Aventics) à Bonneville.

Je travaille ensuite chez BOSCH Rexroth, puis chez PERROTTON, puis dans l’entreprise familiale avec mon père puis pour une carrosserie industrielle de Haute-Loire avant de me mettre à mon compte en tant que commercial indépendant en octobre 2010. Je travaille depuis comme ingénieur commercial en France et en Allemagne pour plusieurs TPE et PME de l’usinage et du décolletage situées dans la vallée de l’Arve.

Un engagement associatif important

J’adhère au Club Alpin de La Roche-Bonneville en 1997. En 2008 trouvant que le nombre de sorties d’alpinisme est peu nombreux je décide de proposer d’encadrer quelques sorties, je m’engage ensuite davantage en prenant fin 2009 la responsabilité des activités montagne du club puis en devenant vice-président du club en charge des activités de montagne (alpinisme, randonnée, ski de randonnée, randonnée raquettes), j’assurerai cette responsabilité jusqu’en 2015.

Parallèlement à cette activité de club, je suis élu en 2012 président départemental des Clubs Alpins et de Montagne pour un mandat de 4ans. Le Club Alpin en Haute-Savoie regroupe 35 clubs et près de 14 000 adhérents. Au cours de ce mandat je lance notamment le grand parcours de Chamonix qui est une manifestation d’alpinisme qui regroupe maintenant chaque année plus de 500 participants dont un grand nombre de collégiens et lycéens du département. Je suis également à l’origine de la reprise en main par le comité départemental de la gestion du refuge du Gouter à partir du début 2015. Il me semblait important que ce nouveau refuge initialement géré par les instances nationales revienne sur le département avec une gestion locale et un meilleur partenariat avec les professionnels de la montagne et les collectivités locales.

Début 2014 suite à la démission du président du comité régional, je deviens en cours de mandat également président régional des Clubs Alpins. Je démissionne fin 2015 suite à mon élection en tant que conseiller régional.

Le mandat de président départemental ayant pris fin en novembre 2016, je reste aujourd’hui simple encadrant et membre du comité directeur du CAF La Roche Bonneville.

Un article de presse sur mon engagement associatif : https://guillaumegibouin.fr/guillaume-giboui…signe-du-partage

Un engagement politique récent

Les personnalités politiques rencontrées dans le cadre de mon investissement associatif que ce soit Eric Fournier Maire de Chamonix-Mont-Blanc ou Jean-Jacques Queyranne ancien président de la région Rhône-Alpes m’ont donné envie de participer à la vie politique. Me positionnant en tant que démocrate plutôt au centre droit j’ai accepté en octobre 2015 la proposition d’ouverture de Jean-Jack Queyranne aux dernières élections régionales parce que je croyais déjà au besoin de dépasser les clivages.

En mai 2016, j’ai décidé de m’engager en tant que référent du mouvement En Marche, je l’ai fait parce que j’apprécie la façon d’Emmanuel Macron de dire les choses et sa façon de toujours rechercher des évolutions et des solutions concrètes.

Je l’ai fait aussi parce qu’il a la volonté de rassembler les différentes sensibilités. En tant que nouveau conseiller régional découvrant la politique depuis janvier 2016, ce besoin je le ressens régulièrement au conseil régional où j’ai bien souvent l’impression que les deux caricatures de la gauche et de la droite s’affrontent.

Partager cet article